La dépression nerveuse : les symptômes qui ne trompent pas

Les dépressions et la tristesse font partie des états de la nature humaine dans la vie. S'il est tout à fait normal de se sentir démoraliser à la suite d'un événement grave comme un deuil par exemple, un réel mal-être s'installe en nous. C'est peut-être le signe que vous souffrez d'une dépression. ce dernier nécessite un traitement minutieux, afin de l'éradiquer une bonne fois. Tristesse ou simple dépression ? Retrouvez dans cet article des signes qui ne vous tromperont pas.

Trouble du sommeil et insomnie

Lorsque vous souffrez d'une dépression, il y a de fortes chances que vous ayez le sommeil perturbé. Il est parfois de mauvaise qualité, peu profond, assez court et moins réparateur. Il est très inhabituel de ne pas souffrir d'insomnie, lorsqu’il s’agit d’une dépression nerveuse ou simple. Le réveil matinal est assez tôt et est marqué aussi par une impossibilité de se recoucher. Dans d'autres cas, une personne malade a tendance à trop dormir, que ce soit en journée, ou dans la nuit. Mais, cette envie permanente de sommeil est inconcevable et plutôt bébête.

La tristesse accentue peut-être un signe de dépression ?

Le premier signe que l'on peut observer chez une personne déprimée est sans doute la tristesse profonde, qui est particulièrement envahissante, douloureuse et incompréhensible. Elle est suivie parfois d'un sentiment de désespoir et de pleurs inexpliqués. On a souvent l'impression que tout va mal, d'être totalement abattu ou que rien ne va et n’ira non plus comme on l'aurait souhaité. Il est clair qu'il arrive des moments qu'on soit triste, puisque la vie n'est pas faite que de joie. Cependant, la mauvaise humeur finit toujours par nous quitter, ce qui n'est pas encore le cas chez une personne déprimée. Celle-ci est renfermée par la tristesse qui est présente à tout instant, même à son réveil.