La clé d’une bonne lettre de motivation

Après la formation, le souhait de tout diplômé est d’être immédiatement embauché. Ceci pour faire valoir son savoir-faire mais aussi pour se tailler une place de choix dans la société. Pour y arriver, ce dernier aura à fournir à l’employeur des éléments qui prouvent ses aptitudes au poste auquel il aspire. Au nombre de ces éléments figure la lettre de motivation.

Quelle est la clé de rédaction d’une bonne lettre de motivation ?

L’essor des nouvelles technologies et les autres contraintes socioéconomiques ont tôt fait du marché de l’emploi une vraie areine. Alors, il revient au demandeur d’emploi d’affûter ses armes en se montrant très convaincant à travers la rédaction d’une lettre de motivation. Pour y arriver, l’émetteur doit savoir choisir les mots. Il doit impérativement privilégier les termes qui visent à produire sur son destinataire, l’admiration et l’envie de l’embaucher immédiatement. Attention à ne pas verser dans la poésie. N’hésitez surtout pas à présenter les points accrochant de votre parcours. Il est essentiel que vous mettiez en valeur vos aptitudes qui correspondent au poste, de sorte que l’employeur se dise en vous lisant: « c’est celui qu’il me faut ». Faites surtout attention à votre style d’écriture. Prière éviter l’exagération à tout prix. Par ailleurs, avant de tenter votre chance, assurer vous d’avoir les compétences nécessaires. Ainsi, la chance peut vous sourire facilement !

Du point de vue de la forme

Il est courant de mettre ses informations personnelles dans le coin supérieur gauche de la feuille. Celles relatives à l’employeur sont généralement placées à droite. Prenez soin de marquer la date d’envoi et de signer votre lettre. De façon graphique, votre lettre doit être structurée en paragraphes ; trois en général. Et si vous devriez joindre des documents à votre lettre de motivation ; prière le mentionner juste au-dessus de la partie signature en utilisant au besoin l’adjectif « ci-joint ». À vous de jouer !